Menuiserie Ebenisterie : L’excellence de l’artisanat du bois

 

Le bois, cette matière extraordinaire qui nous permet de façonner ces nombreux objets fonctionnels et décoratif a toujours le vent en poupe. Pour rendre cette matière vivante, le menuisier oeuvre dans son atelier afin de créer des portes, fenêtres, volets mais aussi des tables, des chaises, des commodes, des objets d’art etc…  Vous connaissez mal cet artisanat ? Nous vous invitons à découvrir la menuiserie et l’ébénisterie.

Il est intéressant en premier lieu d’indiquer que la menuiserie et l’ébénisterie exigent des compétences en mathématiques et un esprit assez manuel. Effectivement, en dehors de la bonne dextérité nécessaire au travail du bois, il est fondamentale de revoir ses cours de géométrie pour quiconque souhaite débuter dans cette pratique.

 

Histoire de la menuiserie et de l’ébénisterie : Le huchier

L’ébénisterie est un terme qui apparait au Moyen-âge en Europe. En ce temps, le travail du mobilier et de l’artisanat en bois décoratif était surtout l’affaire des charpentiers qui proposaient ce type de service en aval de leur premier métier. Dans notre cas, les fabricants de meubles étaient appelés huchiers.

On remarque que ces travailleurs du bois sont à l’époque très segmentés par activités. Si les ébénistes sont à l’époque appelé huchiers, on pourra trouver :

  • les charpentiers grossiers pour la fabrication d’ossatures ;
  • les huissiers, qui fabriquent les portes et les fenêtres ;
  • les couvreurs, qui proposent des toitures en bois ;
  • les lambrisseurs, qui décorent intérieurs et plafonds ;
  • Les tonneliers qui fabriquent les tonneaux.

On notera qu’au 18e siècle, la grande majorité des ébénistes en France sont d’origine étrangère. Ils viennent principalement des pays à l’est de la France (Flandres, pays germaniques) berceaux de l’ébénisterie.

 

Etapes simplifiée pour la création d’un meuble

La création d’un meuble en bois est composé de multiples étapes. Nous tacherons ici de présenter les 3 étapes pour créer votre meuble si votre passion vous entraine à découvrir le travail du bois :).

1/ Faire un cahier des charges

Avant de commencer à découper votre bois, il est essentiel de définir sur papier votre objectif et les éléments nécessaires à la réussite de votre projet.

  • Quel est la dimension de votre meuble ?
  • Quel forme pour ce meuble ?
  • Quel type de bois ?
  • Quel fonctionnement souhaitez-vous lui voir doter ? (porte coulissante? fermeture à clé, compartiment à l’intérieur?…)
  • Quels éléments de finition souhaitez-vous faire ?

Une fois ces étapes couchées sur le papier, envisagez de faire un plan détaillé de votre meuble.

  • Croquis de votre meuble avec mesure pour chaque côté
  • réflexion sur le nombre de pièces à faire et à assembler et mesure de celles-ci

2/ Dernières réflexions et outillage

Vérifiez que l’ensemble est conforme à vos attentes. Prenez le temps de la réflexion. Pensez aux outils que vous avez en votre possession pour mener à bien votre projet. Si des outils sont manquants et que vous ne souhaitez pas en acheter. Vous pouvez envisager de vos rendre dans une association qui propose du bricolage. Vous pouvez également tenter de demander à un artisan local de vous prêter du matériel ou de vous rendre dans son atelier pour débuter la fabrication de votre meuble.

 

3/ Tous est prêt ? Vous pouvez passer à la fabrication artisanale du meuble.

  1. Commander votre bois
  2. Usiner vos pièces de bois (délignage, découpage, mortaisage, perçage, chantournage, etc.)
  3. Poncez
  4. Assemblez
  5. Mettez en place vos finitions (à l’huile dans la plupart des cas).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *