Sérigraphie artisanale, un art à part entière.

La sérigraphie artisanale est un métier qui consiste à réaliser des dessins sur divers types de matériaux (tissu, acier, carton, plastique, papier, etc.). C’est une technique d’imprimerie qui utilise des pochoirs interposés entre l’encre et le support.

 

L’histoire de la sérigraphie artisanale

 

C’est durant la dynastie Song que la sérigraphie a été créée par les Chinois. Par la suite, elle s’est popularisée dans les pays voisins et dans les quatre coins du monde.

Vers le XIXe siècle, ce métier entre dans l’ère moderne aux États-Unis. L’industrie américaine très performante a participé à la modernisation de la sérigraphie artisanale.

Vers les années 1970, la sérigraphie devient très présente dans plusieurs productions. On la trouve dans les CD, les affiches de concert, les vêtements…

Pour faire son travail, le sérigraphe requiert un écran (cadre tendu de soie), un pinceau, une raclette, une peinture et un bouche-pores. Il s’agit de boucher les mailles sur les parties de la soie que l’on ne souhaite pas apparaître.

Le procédé sérigraphique a été totalement mécanisé. Aujourd’hui, on utilise des machines pour des tirages en très grand nombre pour marquer tous les objets qui nous entourent. Mais c’est un autre métier !

 

Les différentes techniques utilisées

 

On fait la distinction entre deux grands domaines : la sérigraphie industrielle et la sérigraphie textile.

Pour le domaine textile, l’artisan est obligé d’imprimer toutes les couleurs en une seule fois. Pour cela, il utilise un carrousel sur lequel il fixe tous les écrans. Aujourd’hui, la plupart des sérigraphes utilisent le « transfert à chaud ». C’est une technique qui consiste à plaquer un film plastique (ou papier) sous une presse.

Pour la sérigraphie industrielle, l’artisan met en repérage l’écran et la matière à imprimer de manière à positionner l’impression à l’endroit souhaité.

Le métier de la sérigraphie est accessible avec ou sans le Bac. Il est possible de devenir sérigraphe après la classe de troisième en décrochant un CAP Sérigraphie Industrielle. Vous pouvez également accéder à ce métier avec un Bac Pro réalisation de produits imprimés, artisanat et métiers d’art option communication visuelle plurimédias. Pour les études post-bac, vous pouvez devenir sérigraphe en ayant un BTS études de réalisation de produits imprimés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *